résolution


résolution

résolution [ rezɔlysjɔ̃ ] n. f.
resolucion « dissolution, désagrégation » v. 1270; lat. resolutio, de resolvere résoudre
IAction de résoudre (I); son résultat.
1Didact. Transformation (d'une chose) en ses éléments. Résolution de l'eau en vapeur, de la neige en eau.
2(1314) Méd. Disparition progressive et sans suppuration (d'un engorgement, d'une inflammation). Résolution d'une tumeur, d'un abcès, à l'aide d'un résolutif. résorption.
Résolution musculaire : abolition ou diminution de la contractilité musculaire. — (Sens affaibli) Détente, relâchement. Il « respira lentement, à sa manière, pour se reposer, pour obtenir la résolution des muscles » (Duhamel).
3 (1549) Dr. Dissolution, annulation (d'un contrat) pour inexécution des conditions. Résolution d'un bail, d'une vente. rédhibition, rescision, résiliation, révocation.
4Log. Opération intellectuelle consistant à décomposer un tout en parties, ou une proposition en propositions plus simples. analyse. Didact. Opération par laquelle l'esprit résout (une difficulté, un problème). solution. Résolution d'un cas de conscience. Résolution d'une équation, détermination de ses racines. — Géom. Résolution d'un triangle. triangulation, trigonométrie.
5(1834) Mus. Procédé harmonique qui consiste à faire suivre une dissonance par un accord ou par un intervalle consonant. Résolution de la septième sur la quinte.
6Aptitude à mesurer une petite valeur d'une grandeur physique. Métrol. Limite de résolution : différence minimale perceptible entre deux valeurs d'une grandeur mesurée par un instrument. La limite de résolution d'une lunette ou d'un télescope est un angle, celle d'un microscope est une longueur. Pour l'œil, la limite de résolution est d'environ une minute d'angle. Pouvoir de résolution : inverse de la limite de résolution. ⇒ résolvance.
Cour. Résolution (d'une image numérique, d'une impression), nombre d'informations (pixels, points, bits) utilisé pour l'affichage, la reproduction. ⇒ définition (4o).
IIFait de, capacité à se déterminer ( résoudre, II ).
1(1536) Décision volontaire arrêtée après délibération et avec intention de s'y tenir. dessein, détermination, 1. parti. « Il consulte dans sa tête, agite, raisonne, balance, prend sa résolution » (Molière). J'avais « pris la résolution de ne rien demander » (Duhamel). décider. Ma résolution était prise. Résolution inébranlable. Les « résolutions décisives que prennent brusquement les hésitants et les timides » (Maupassant). « Les bonnes résolutions ne gagnent pas à être différées » (Romains).
(1875) Dr. Décision qui résulte du vote d'une seule Chambre, et n'a pas valeur de loi. (1845) Cour. Décision prise par une assemblée. Résolutions prises par le congrès d'un parti. programme. Résolution de l'Assemblée générale des Nations unies.
2(1580) Attitude, caractère d'une personne qui prend des décisions énergiques et s'y tient. décision, détermination, fermeté, opiniâtreté. Avoir de la résolution. « La résolution met le feu au regard » (Hugo). S'avancer avec résolution. « Cet homme [Turenne] de si grande résolution était hésitant de parole, trivial, ennuyeux, filandreux » (Michelet).
⊗ CONTR. Incertitude, irrésolution, perplexité.

résolution nom féminin (latin resolutio) Fait, pour un corps, de se décomposer en ses éléments ou de passer à un autre état : Résolution de la neige en eau. Action de résoudre un problème, une difficulté : Résolution d'une question de procédure. Acte par lequel, après réflexion, on décide volontairement d'accomplir quelque chose : Prendre la résolution de ne plus boire. Attitude, disposition d'esprit, qualité de quelqu'un qui ne se laisse pas détourner de ses entreprises : Montrer une résolution à toute épreuve. Texte émis par une assemblée, et dans lequel ses membres expriment leur sentiment sur une question déterminée ou qui a trait à son fonctionnement intérieur : Résolution adoptée à l'unanimité. Droit Destruction pour le passé et l'avenir d'un contrat valable. (La résolution est de plein droit si elle est prévue au contrat, sinon elle est judiciaire.) Informatique Nombre de points ou de lignes grâce auxquels un écran ou tout autre périphérique de restitution (scanner, imprimante, etc.) affiche une image. Mathématiques Action de résoudre une équation, un système d'équations. Pathologie Retour progressif d'un tissu inflammatoire à l'état normal, sans suppuration. ● résolution (citations) nom féminin (latin resolutio) Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette Paris 1634-Paris 1693 Toutes mes résolutions sont inutiles ; je pensais hier tout ce que je pense aujourd'hui et je fais aujourd'hui le contraire de ce que je résolus hier. La Princesse de Clèvesrésolution (expressions) nom féminin (latin resolutio) Limite de résolution, plus petite variation perceptible de la grandeur à mesurer, dans des conditions de mesure données. Pouvoir de résolution, quotient de la grandeur choisie par convention comme référence par la limite de résolution. Pouvoir de résolution, propriété qu'a un instrument d'optique de permettre la vision distincte de deux points rapprochés ; pour un système dispersif (prisme, réseau), rapport λ°δλ, où λ et λ + δλ sont les longueurs d'onde de deux raies monochromatiques différant de la valeur minimale δλ pour être séparées par le système. Pouvoir ou limite de résolution, pour un système d'imagerie, synonyme de pouvoir séparateur. Résolution des membres, état de relâchement musculaire. ● résolution (synonymes) nom féminin (latin resolutio) Acte par lequel, après réflexion, on décide volontairement d'accomplir quelque chose
Synonymes :
- décision
- détermination
Attitude, disposition d'esprit, qualité de quelqu'un qui ne se laisse...
Synonymes :
- cran (familier)
- énergie
- fermeté
- volonté
Contraires :
- hésitation
- indécision
- indétermination
- irrésolution
- perplexité
Optique. Pouvoir de résolution
Synonymes :
- résolvance

résolution
n. f.
d1./d MED Disparition sans suppuration d'une inflammation ou d'un engorgement.
d2./d DR Annulation d'un contrat pour inexécution des conditions.
d3./d PHYS Pouvoir de résolution d'un instrument d'optique, distance minimale (réelle ou angulaire) entre deux points qui apparaissent distincts lorsqu'on les observe à l'aide de cet instrument.
d4./d Action, fait de résoudre un problème.
|| MATH Résolution d'une équation, détermination de la valeur de ses inconnues.
d5./d Décision fermement arrêtée. Sa résolution est inébranlable.
|| POLIT Proposition retenue par une assemblée.
d6./d Litt. Qualité d'une personne résolue. Manquer de résolution.

⇒RÉSOLUTION, subst. fém.
I. — [Corresp. à résoudre I; l'idée dominante est celle de dissociation, de dissolution ou de transformation]
A. — PHYSIQUE
1. Vieilli. Action de désagréger un corps composé en ses éléments constituants. Synon. décomposition. On poursuivit l'étude analytique des substances végétales et animales, et leur résolution complète en un certain nombre de types ou principes immédiats, définis par des propriétés physiques et chimiques invariables (BERTHELOT, Synth. chim., 1876, p. 47).
2. OPT. Plus petite valeur absolue pouvant être distinguée ou identifiée par un système de mesure ou un dispositif quelconque.
Résolution spatiale. ,,Distance minimale entre deux points d'un objet dont les images données par un instrument d'optique puissent être séparées`` (FERRY-MICH. 1981).
Résolution temporelle. ,,Durée minimum entre deux événements pouvant être séparés par un détecteur donné`` (FERRY-MICH. 1981).
Limite de résolution. ,,La plus petite distance linéaire séparant deux points qu'un appareil permet de distinguer dans les meilleures conditions d'observation possibles`` (Topogr. 1980).
Pouvoir de résolution d'un microscope, d'un instrument d'optique. Aptitude à évaluer la plus petite dimension visible dans un microscope, un instrument d'optique. Synon. pouvoir résolutif, résolvant, séparateur; résolvance. L'étude du ciel avec un faible pouvoir de résolution permet de trouver: 1. la répartition générale des températures de brillance sur le ciel. 2. la variation avec la longueur d'onde (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p. 125).
ASTRON. Résolution d'une nébuleuse. Action de dissocier les étoiles qui composent la nébuleuse, en l'observant à l'aide d'un instrument d'optique suffisamment puissant. Une amélioration de la perception des détails des images (observations de surfaces planétaires, résolution de nébuleuses en amas d'étoiles, etc.) est donc liée à un accroissement du diamètre de l'objectif (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 125).
B. — P. ext.
1. [En parlant d'une réalité concr.]
a) Transformation, modification ou disparition que subit un corps physique. (Dict. XIXe et XXe s.). Résolution de la neige en eau, de l'eau en vapeur.
b) MÉDECINE
Résolution d'un épanchement, d'une inflammation, d'une tumeur. Disparition progressive, par résorption et sans suppuration, d'un épanchement, d'une inflammation, d'une tumeur. Il faut (...) tâcher d'amener la résolution de cette inflammation, seul moyen de sauver la vie de la malade (GEOFFROY, Méd. prat, 1800, p. 212).
Résolution musculaire. Relâchement musculaire complet, spontané ou provoqué par l'anesthésie, certains états toxiques ou certaines paralysies. Les symptômes de la grande hystérie, ses contractures généralisées, ses résolutions musculaires, ses léthargies (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 233).
2. [En parlant d'une réalité abstr.]
a) Action de décomposer; action de transformer, de faire aboutir une chose à une autre ou de dissoudre une chose grâce à un enchaînement logique. Synon. transmutation. Le principe fédératif ne conduit-il pas, par voie d'analogie, à la résolution des grands États ou provinces fédérées? (PROUDHON, Guerre et paix, 1861, p. 160):
1. Cette totalité fermée et finie n'a aucun sens pour une description pure de la subjectivité. Elle suppose (...) que chaque système de tensions est déjà déterminé objectivement; le temps demandé pour la résolution de ces tensions et la production d'une résultante dynamique est seulement le temps physique d'un processus cosmique...
RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 138.
b) Spécialement
DR. Résolution d'un bail, d'un contrat. Dissolution d'un bail, d'un contrat en cas d'inexécution de ses conditions par l'une des parties. Synon. annulation, résiliation, révocation. Résolution de la vente. La résolution de la vente d'immeubles est prononcée de suite, si le vendeur est en danger de perdre la chose et le prix (Code civil, 1804, art. 1655, p. 303).
PROSODIE GR. ET LAT. Résolution des longues. Substitution de deux voyelles brèves à une voyelle longue. (Ds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.).
C. — Au fig.
1. Résolution d'une difficulté, d'un problème. Action d'élucider, de découvrir la solution d'une difficulté, d'un problème. L'abbé de Dominis, homme profondément instruit, avait pris le parti de chercher la résolution de quelques problèmes, et se retranchait dans une distraction affectée (BALZAC, Lys, 1836, p. 196):
2. ... nous aurions une méthode générale, qui, convertie en habitude, nous dirigerait dans la résolution de toute espèce de problèmes, sans que nous eussions besoin d'y penser, avec cette assurance, cette rapidité que l'habitude donne aux procédés de l'analyse algébrique.
MAINE DE BIRAN, Influence habit., 1803, p. 189.
2. Spécialement
a) MATHÉMATIQUES
Résolution d'une équation, d'un système d'équations. Détermination des valeurs inconnues d'une ou de plusieurs équations en fonction des valeurs déjà connues. Il faut bien distinguer la résolution des équations numériques de ce qu'on appelle en algèbre la résolution générale des équations (LAGRANGE, Résol. équations num., 1808, p. XXI).
Résolution d'un triangle. Évaluation des éléments inconnus d'un triangle en fonction de trois éléments qui le déterminent. Au moyen de ce théorème, toutes les questions qu'on peut proposer sur la composition de deux forces en une seule, et sur la décomposition d'une force en deux autres, sont ramenées à la résolution d'un triangle (POISSON, Mécan., t. 1, 1811, p. 19).
b) MUS. Résolution d'un accord, d'une dissonance. ,,Mouvement de seconde majeure ou mineure ou de demi-ton chromatique qui conduit un son, un intervalle ou un accord vers un autre en diminuant la tension mélodique ou harmonique`` (Mus. 1976). Résolution naturelle, exceptionnelle. À la fin de « L'air de Bach » devait se produire de plus en plus élargie une puissante résolution en majeur (JOUVE, Scène capit., 1935, p. 146).
II. — [Corresp. à résoudre II; l'idée dominante est celle d'une attitude morale, personnelle]
A. — Action de prendre, après réflexion, une décision, une détermination; résultat de cette action. Synon. choix, décision, parti. Résolution décisive, désespérée, héroïque, inébranlable, irrévocable, soudaine, subite; résolution funeste, fatale; belle, bonne, folle, noble résolution; former, inspirer, suivre une résolution; être fidèle à, persister dans, renoncer à, revenir sur sa résolution. Mme de Rênal prit la résolution vertueuse de traiter Julien avec une froideur parfaite quand elle le reverrait (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 68):
3. Pour moi, j'ai pris — et, justement au cours d'une longue conversation avec Paul Valéry — la résolution énergique de ne plus jamais employer ce mot de « primaires », et de travailler à le proscrire. Il blesse toute une catégorie de très honnêtes gens, beaucoup plus humains, beaucoup plus ouverts à la vraie poésie que tels autres, parmi les mandarins qui les traitent de si haut.
BREMOND, Poés. pure, 1926, p. 142.
1. DROIT
a) DR. PARLEMENTAIRE. Décision prise, avis exprimé par une des Chambres du Parlement, hors de toute procédure législative et n'ayant pas force exécutoire. Projet de résolution; présenter, soumettre une résolution. Le Conseil d'État fit tout aussitôt son adhésion aux résolutions du Sénat (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 181). Messieurs, la Résolution qui vous a été transmise par la Chambre des Députés mérite toute votre attention; la controverse qu'elle a excitée, les discours remarquables qu'elle a produits, annoncent assez que ce n'est pas une de ces propositions qu'on doive adopter ou rejeter légèrement (CHATEAUBR., Disc. et opin., 1826, p. 32).
Proposition de résolution. Proposition qui clôture les débats d'une assemblée en résumant l'intervention de chacun des orateurs et qui est soumise à un vote décisif. Un temps libre est ménagé après la fin du débat pour permettre à la commission de rédiger, en tenant compte de ce qui a été dit, une proposition de résolution, soumise au vote de l'assemblée lors d'une séance prochaine (GINESTET, Ass. parlem. eur., 1959, p. 92).
b) DR. INTERNAT. ,,Acte émanant d'une conférence ou d'un organe d'une organisation internationale dont la portée juridique est variable. Certaines résolutions peuvent être obligatoires (ex. résolutions du Conseil de Sécurité (...)), d'autres sont au contraire facultatives`` (DEBB.-DAUDET Pol. 1981). Plusieurs résolutions votées à la sixième Assemblée générale [de la Fédération mondiale des anciens combattants] (...) s'attachent directement à l'amélioration du statut et du bien-être des victimes de la guerre (MEYNAUD, Groupes pression en Fr., 1958, p. 329).
2. P. anal. Décision exprimée par une assemblée, un comité, un congrès, à propos d'un problème qui lui est soumis. Résolution du congrès d'un parti politique, d'un syndicat. Dans une assemblée agricole de la région de l'Est, la résolution suivante a été adoptée: nous ne voterons que pour des candidats qui s'engageront à proposer, soutenir et voter une loi interdisant aux juifs l'électorat et les fonctions civiles et militaires (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 255). Sur les murs il y avait des inscriptions:Résolution du comité révolutionnaire... À bas le tzar sanglant (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 287).
B. — Attitude d'une personne résolue; fermeté de caractère. Synon. audace, décision, énergie; anton. hésitation, indécision, irrésolution. Geste de résolution. Ce Breton ancien lieutenant de la Garde, offre la résolution, le sang-froid si bien gravés sur son visage, que personne en vingt ans, à l'armée, ne l'avait plaisanté (BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 16):
4. — « Moi », dit-il, « voilà ce que je veux. » Sa voix avait pris soudain une telle vibration, que Meynestrel (...) tourna la tête. Le regard de Jacques était fixé sur la lucarne; ses traits mâles, éclairés à plein, reflétaient une résolution intense.
MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 680.
Loc. adv. Avec résolution. Énergiquement, fermement. Synon. résolument. D'une nature fougueuse et passionnée, il avait accepté avec résolution la mission dont on le chargeait (CAMUS, Peste, 1947, p. 1292).
Loc. adj. (Homme) de résolution. (Homme) qui prend rapidement parti et ne revient pas sur sa décision. Madame Hélier: Faut-il vraiment être si savant pour voyager? Catherine: Mais le moins qu'il faille savoir (...) c'est l'astrologie, la minéralogie, la géologie, la botanique, un peu de médecine et plusieurs langues. Et tout cela ne sert de rien si on n'est pas un homme de main et de résolution (AUGIER, Lions, 1870, pp. 236-237).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: resolution; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1275-80 « dissolution, réduction d'un corps en ses éléments » (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 18940); b) 1532 fig. (RABELAIS, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, chap. XIII, p. 105: nous conférerons de tes doubtes ensemble et en chercherons la résolution); c) 1573 resolution d'un probleme (LARIVEY, Nuicts, préf., Bibl. elz. ds GDF.); d) 1647 philos. (DESCARTES, Réponses aux secondes objections ds Œuvres philos., éd. F. Alquié, t. 2, p. 582: analyse ou résolution); 2. a) 1314 méd. « retour d'un organe tuméfié à un état normal » (HENRI DE MONDEVILLE, Chir., éd. A. Bos, § 812); b) 1572 « relâchement (d'une tension) » (PARÉ, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, t. 1, p. 447); 3. 1549 « annulation d'un contrat » (EST.); 4. 1721 mus. (Trév. d'apr. le mot ital. resolutione empl. dans le Dict. de BROSSARD 1703). B. 1. Ca 1480 « fait de se déterminer, décision » (Mistère Viel Testament, éd. J. de Rotschild, 47392); 2. a) 1534 « déclaration faite sur quelque chose » (Registres du Conseil de Genève, t. 13, p. 27); b) 1730 « ordonnance concernant la police, la politique et le commerce, terme employé en Hollande » (SAVARY DES BRUSLONS, t. 3, Suppl., p. 1161) — 1845 (BESCH.); c) 1789 « proposition votée par l'Assemblée constituante » (Point du jour, 5 nov. ds BRUNOT t. 9, p. 782); 3. 1547 « certitude, opinion généralement reçue » (MELLIN DE SAINT GELAIS, Œuvres, éd. P. Blanchemain, t. 1, p. 90); 4. 1580 « fermeté » (MONTAIGNE, Essais, II, 1, éd. P. Villey, p. 337: Venus mesme fournit de resolution et de hardiesse la jeunesse). Empr. au lat. resolutio « action de dénouer, désagrégation, décomposition d'un tout », « action de résoudre » et en méd. « relâchement »; l'évolution de résolution s'est faite parallèlement à résoudre. Fréq. abs. littér.:3 037. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 5 755, b) 4 763; XXe s.: a) 3 682, b) 3 237. Bbg. GOHIN 1903, p. 353. — QUEM. DDL t. 31. — RANFT 1908, p. 57.

résolution [ʀezɔlysjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1314; resolucion « dissolution, désagrégation », v. 1270; lat. resolutio, de resolvere. → Résoudre.
———
I Action de résoudre; résultat de cette action ( Résoudre, I.).
1 Phys. (Vieilli). « Se dit de la réduction d'un corps en son état originaire et primordial, par la division et séparation de ses parties » (Encyclopédie, 1765). Décomposition.(1680). Rare. Transformation physique. || Résolution de l'eau en vapeur, de la neige en eau.
2 (1314). Méd. Disparition progressive et sans suppuration d'un engorgement ou d'une inflammation, par le retour des parties malades à leur état physiologique. || Résolution d'une tumeur, d'un abcès, à l'aide d'un résolutif. Résorption.
(V. 1560). Abolition ou diminution de la contractilité musculaire (au cours de maladies graves, dans les paralysies partielles, dans l'asphyxie, etc.). || Résolutions musculaires (→ Hystérie, cit. 2).Dans un sens affaibli. Relâchement (→ ci-dessous, cit. Duhamel).
1 Patrice Périot s'assit donc, respira lentement, à sa manière, pour se reposer, pour obtenir la résolution des muscles.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, IV.
3 (1549). Dr. « Mode de dissolution d'un contrat pour inexécution des conditions ou des charges, et qui en détruit rétroactivement les effets » (Capitant). || Résolution d'un contrat (en vertu d'une clause du contrat lui-même, d'une décision de justice, etc.), d'un bail… Annulation, destruction, rédhibition, rescision, résiliation, révocation (→ 1. Grief, cit. 8). || Résolution d'un bail, d'une vente (cf. Code civil, art. 1654).
4 Log. Opération intellectuelle consistant à décomposer un tout en parties, ou une proposition en propositions plus simples. Analyse (cit. 5, Descartes).(1532). Cour. Opération par laquelle l'esprit résout (une difficulté, un problème…). Solution. || Résolution d'une difficulté, d'un doute, d'un cas de conscience.Math. || Résolution des équations (cit. 2).(1870). Géom. || Résolution d'un triangle : détermination de ses éléments inconnus à l'aide des éléments connus. Triangulation, trigonométrie.
2 (…) il y a de certains cas dont la résolution serait encore difficile, quoique fort nécessaire pour les gentilshommes. Proposez-les pour voir, dit le père.
Pascal, les Provinciales, VII.
5 (1842). Mus. Procédé harmonique qui consiste à résoudre (une dissonance). || Résolution de la septième sur la quinte.
3 (…) la dissonance doit absolument, pour satisfaire aux lois de l'harmonie, se résoudre en descendant d'un degré sur une note de l'accord suivant. C'est ce qu'on appelle la résolution naturelle (…) Il existe enfin un troisième mode d'enchaînement des accords dissonants, c'est la résolution exceptionnelle. Dans celle-là, la note qui normalement devrait monter (la note sensible) se résout exceptionnellement en descendant d'un demi-ton chromatique.
Albert Lavignac, la Musique et les Musiciens, p. 206-208.
6 Phys. Aptitude à mesurer une petite valeur d'une grandeur physique; cette valeur. || Pouvoir de résolution d'un microscope, du plus petit diamètre visible ( Distinction, discrimination; séparateur).REM. On dit aussi résolvance.
———
II État d'esprit, attitude d'une personne qui prend une détermination ( Résoudre, II.).
1 (1536). || Une, des résolutions. || La résolution de qqn, décision volontaire arrêtée après délibération et avec intention de s'y tenir fermement. Conseil (vx), dessein, détermination, disposition, intention, pacte, parti, projet, propos, volonté. || Prendre, former la résolution de…, suivi de l'inf. (→ Destin, cit. 16; enterrer, cit. 9; étape, cit. 5; irrésolu, cit. 2). Décider, promettre (se), résoudre. || Prendre une ferme et constante résolution de… (→ Générosité, cit. 3; observer, cit. 3). || Être détourné de sa résolution. Dissuader. || Ma résolution était prise. Choix (→ Changer, cit. 45).Résolutions arrêtées, définitives (cit. 1), fermes (→ Mouvement, cit. 37), inébranlables (cit. 9), irrévocables (→ Dubitatif, cit. 1), opiniâtres (→ Paresse, cit. 1)… || Être, se montrer, rester… ferme (cit. 12), inébranlable (cit. 6), affermi, confirmé, fortifié… dans sa résolution, fidèle à ses résolutions (→ Frein, cit. 4). But. || Prendre de bonnes résolutions (→ Différer, cit. 4; évanouir, cit. 11). || Grande et belle résolution (→ Détresse, cit. 9). || Résolutions extrêmes (→ Planche, cit. 10).
4 Il consulte dans sa tête, agite, raisonne, balance, prend sa résolution (…)
Molière, les Fourberies de Scapin, I, 2.
5 Le Roi, en réponse à l'adresse, déclara que sa résolution était immuable, c'est-à-dire qu'il ne renverrait pas M. de Polignac. La dissolution de la Chambre fut résolue (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 178.
6 (…) je résolus de me retirer dès le lendemain dans un ermitage. Je choisis pour m'y cacher le labyrinthe du jardin des Plantes (…) Ma résolution paraîtra moins étrange quand on saura que, depuis longtemps, le jardin des Plantes était pour moi un lieu saint, assez semblable au Paradis terrestre (…) je m'endormis dans la résolution d'aller vivre au milieu de ce jardin pour acquérir des mérites et devenir l'égal des grands saints (…) Le lendemain matin, ma résolution était ferme encore.
France, le Livre de mon ami, « Livre de Pierre », II, I.
7 (…) cette fuite activait son désir, le poussait aux résolutions décisives que prennent brusquement les hésitants et les timides.
Maupassant, Pierre et Jean, IV.
(1875; ordonnance concernant la police, la politique et le commerce, 1723). Dr. Décision qui résulte du vote d'une seule Chambre, et n'a pas valeur de loi, et, par ext., dispositions réglementant les travaux des Chambres.Cour. || Résolutions prises par le congrès d'un parti. Programme. || Résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies ( aussi Vœu).
(1746, Montesquieu). Hist. || Résolutions publiques (→ 2. Pouvoir, cit. 16).(1793, Constitution girondine). || « Résolutions qui n'auront aucun rapport à la législation et à l'administration générale de la République », par oppos. aux lois, décrets et arrêtés.
2 (XVIe). || La résolution, attitude, comportement, caractère d'une personne résolue. Audace, caractère, constance, courage, décision, énergie, fermeté, obstination, opiniâtreté. || Avec énergie et résolution. Résolument (→ Grand, cit. 18). || Sa résolution l'abandonne (→ Faiblir, cit. 5). || Un accent de résolution indomptable (→ Grandiloquent, cit. 1). || Visage, menton (cit. 2) plein de résolution. || Tout dans ses gestes respirait la résolution (→ Ordre, cit. 49).
8 Il (Napoléon) pouvait encore s'embarquer sur deux lougres qui devaient joindre en mer un navire danois (…) mais la résolution lui faillit en regardant le rivage de France.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. IV, p. 49.
9 Cet homme (Turenne) de si grande résolution était hésitant de parole, trivial, ennuyeux, filandreux.
Michelet, Hist. de France, t. XIV, XXV.
10 Flamme superbe, la volonté visible (…) Celui qui aime veut, et celui qui veut éclaire et éclate. La résolution met le feu au regard (…)
Hugo, les Travailleurs de la mer, II, II, IV.
CONTR. (Du sens II) Crainte, doute, hésitation, incertitude, indécision, indétermination, irrésolution, perplexité, tergiversation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Resolution — may refer to: Resolution (audio), a measure of digital audio quality Resolution (logic), a rule of inference used for automated theorem proving Resolution (law), a written motion adopted by a deliberative body Resolution (debate), the statement… …   Wikipedia

  • Resolution — Студийный альбом Lamb of God Дата выпуска 24 января 2012 …   Википедия

  • resolution — Resolution. s. f. v. Eclaircissement & decision d une question, d une difficulté. Je vous apporte la resolution de la question que vous m avez faite. resolution d une question de philosophie. Il signifie aussi, Dessein que l on prend. Grande,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Resolution — Res o*lu tion ( l? sh?n), n. [F. r[ e]solution. L. resolutio a loosening, solution. See {Resolve}.] 1. The act, operation, or process of resolving. Specifically: (a) The act of separating a compound into its elements or component parts. (b) The… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • resolution — res·o·lu·tion /ˌre zə lü shən/ n 1: a formal expression of opinion, will, or intention voted by an official body (as a legislature) or assembled group see also concurrent resolution, joint resolution 2: an expressio …   Law dictionary

  • Resolution — (entreprise) « Resolution » redirige ici. Pour les autres significations, voir Resolution (homonymie). Resolution (entreprise) …   Wikipédia en Français

  • resolution — résolution фр. [рэзолюсьо/н] resolution англ. [рэзэлю/шн] разрешение (интервала или аккорда) …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • résolution — фр. [рэзолюсьо/н] resolution англ. [рэзэлю/шн] разрешение (интервала или аккорда) …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • resolution — [n1] determination, strong will aim, boldness, constancy, courage, dauntlessness, decidedness, decision, declaration, dedication, doggedness, earnestness, energy, firmness, fixed purpose, fortitude, guts*, heart*, immovability, intent, intention …   New thesaurus

  • resolution — [rez΄ə lo͞o′shən] n. [ME resolucioun, dissolution < MFr resolution < L resolutio < resolutus: see RESOLUTE] 1. a) the act or process of resolving something or breaking it up into its constituent parts or elements b) the result of this 2 …   English World dictionary